Webdisclosure.com

Search

ADC THERAPEUTICS SA EQS-News: ADC Therapeutics présente les résultats intermédiaires de la première étude clinique sur son conjugué anticorps-médicament innovant ADCT-301 à la 14e Conférence internationale sur les Lymphomes malins

Directive transparence : information réglementée

16/06/2017 07:51

EQS Group-News: ADC Therapeutics SA / Mot-clé(s): Résultats d'études
ADC Therapeutics présente les résultats intermédiaires de la première étude clinique sur son conjugué anticorps-médicament innovant ADCT-301 à la 14e Conférence internationale sur les Lymphomes malins

16.06.2017 / 07:51


ADC Therapeutics présente les résultats intermédiaires de la première étude clinique sur son conjugué anticorps-médicament innovant ADCT-301 à la  14e Conférence internationale sur les Lymphomes malins
 

- Résultats prometteurs pour la tolérance et l'efficacité d'ADCT-301 sur des patients lourdement prétraités


Lausanne, le 16 juin 2017 - ADC Therapeutics (ADCT), société de recherche de spécialités pharmaceutiques en oncologie spécialisée dans le développement de conjugués anticorps-médicament brevetés (ADC) visant les principaux cancers, a annoncé aujourd'hui que les résultats intermédiaires d'une étude clinique de phase I en cours sur ADCT-301 dans le traitement du lymphome hodgkinien ou non-hodgkinien récidivant ou réfractaire avaient été présentés à la 14e Conférence internationale sur les Lymphomes malins (ICML), à Lugano (Suisse). ADCT-301 est un conjugué anticorps-médicament (ADC) innovant, composé d'HuMax(R)-TAC, anticorps monoclonal ciblant la molécule CD25, et d'une molécule surpuissante, la pyrrolobenzodiazépine (PBD), brevetée par ADCT. La molécule CD25 est exprimée dans un grand nombre d'hémopathies malignes, notamment certaines formes de lymphomes et de leucémies, alors que son expression est limitée dans les organes sains.

Lors d'une séance de posters de la 14e ICML ont été présentés les résultats intermédiaires d'une étude de phase I en cours, ouverte et avec augmentation des doses, visant à évaluer la tolérance, l'innocuité, la pharmacocinétique et l'efficacité d'ADCT-301 chez les patients atteints de lymphome hodgkinien (LH) ou non hodgkinien (LNH) récidivant ou réfractaire. Ces résultats provenaient de 37 patients lourdement prétraités (âge médian : 46 ans, durée de traitement médiane : 43 jours, deux cycles). Parmi les patients admis dans l'étude et pour qui des données d'innocuité étaient disponibles à la date-limite fixée en vue de la présentation, les événements indésirables les plus courants survenus au cours du traitement étaient d'ordre dermatologique ou liés à la numération globulaire. Le taux de réponse global chez les patients évaluables atteints de LH et traités par une dose (30 µg/kg était de 38,5 % tandis que huit des 25 patients chez qui l'efficacité était évaluable (32 %) à toutes les doses (LH et LNH) voyaient au mieux leur maladie se stabiliser. ADCT-301 était bien toléré et la toxicité était gérable. L'augmentation graduelle des doses se poursuit.

« Les résultats qui ressortent de cette première analyse sont impressionnants, sachant que ces patients atteints de lymphome hodgkinien ou non-hodgkinien récidivant ou réfractaire étaient lourdement prétraités. Combinées aux résultats positifs déjà observés lors des études précliniques, ces données confirment ce que nous considérons comme l'important potentiel de notre plateforme technologique ADC avec les toxines surpuissantes PBD », a déclaré le Dr Jay Feingold, Directeur médical (CMO) et Vice-Président Senior chargé du Développement clinique chez ADCT.

« Les patients atteints de lymphome hodgkinien ou non-hodgkinien multirécidivant ou réfractaire ont peu d'options thérapeutiques à leur disposition. Ces premiers résultats sont très encourageants car ils font apparaître un bénéfice clinique évident, même à faible dose, chez les patients en situation d'échec thérapeutique ou ne tolérant aucun des traitements existants », a déclaré le Dr Steven M. Horwitz, oncologue au Memorial Sloan Kettering Cancer Center (New York) et principal investigateur de l'étude. « Nous avons hâte de poursuivre l'étude afin de déterminer la dose maximum tolérable d'ADCT-301 et de fournir une première évaluation de son profil d'efficacité et de toxicité en tant qu'agent antitumoral en monothérapie. »

En plus de cette étude de phase I en cours, l'ADCT-301 fait actuellement l'objet d'un essai clinique de phase I dans le traitement de la leucémie myéloïde aiguë (LMA) et de la leucémie lymphoblastique aiguë (LLA). Au total, quatre conjugués d'ADC Therapeutics à base d'anticorps et de PBD sont actuellement à l'étude dans six essais cliniques de phase I aux États-Unis et en Europe.

Lien pour visionner la vidéo et les commentaires du Dr Steven M. Horwitz : www.adctherapeutics.com/library/301


À propos du lymphome
Le lymphome est un cancer apparaissant dans les cellules du système immunitaire, et plus précisément du système lymphoïde. La lymphe est un liquide organique chargé en lymphocytes, globules blancs chargés d'aider l'organisme à combattre les infections et autres maladies. On parle de lymphome quand ces cellules deviennent cancéreuses, ce qui peut se produire chez l'adulte comme chez l'enfant. On distingue deux grands types de lymphomes - hodgkiniens (LH) et non hodgkiniens (LNH) - selon le type de lymphocytes touchés et l'apparence des cellules observées au microscope. Le National Cancer Institute américain estime à 72 000 le nombre de nouveaux cas de LNH et à 9 000 le nombre de nouveaux cas de LH diagnostiqués chaque année aux États-Unis.


À propos d'ADCT-301
ADCT-301 est un conjugué anticorps-médicament (ADC) composé d'un anticorps monoclonal ciblant spécifiquement les CD25 (HuMax(R)-TAC, sous licence de Genmab) et relié à une toxine, le dimère de pyrrolobenzodiazépine (PBD). Une fois lié à la cellule exprimant CD25, ADCT-301 est absorbé par elle et des enzymes libèrent son « ogive », la PBD. La molécule CD25 est une cible de choix pour les approches ADC car elle est exprimée dans un grand nombre d'hémopathies malignes, notamment certaines formes de lymphomes et de leucémies, alors que son expression est limitée dans les organes sains. ADCT-301 fait actuellement l'objet de deux essais cliniques de phase Ia/Ib, chez des patients atteints de lymphome hodgkinien (LH) ou non hodgkinien (LNH) récidivant ou réfractaire ainsi que chez des patients atteints de leucémie myéloïde aiguë (LMA) ou leucémie lymphoblastique aiguë (LLA) CD25+ récidivante ou réfractaire. www.adct-301.com


À propos d'ADC Therapeutics
Fondée en 2012, ADC Therapeutics (ADCT) est une société de recherche sur les spécialités pharmaceutiques en oncologie, spécialisée dans le développement de conjugués anticorps-médicament brevetés (ADC) visant les principaux types d'hémopathies et de tumeurs solides. Les ADC brevetés par ADC Therapeutics sont des spécialités biopharmaceutiques hautement ciblées combinant des anticorps monoclonaux ciblant spécifiquement les antigènes présents à la surface des différentes cellules tumorales avec une nouvelle classe de molécules surpuissantes à base de pyrrolobenzodiazépine (PBD), via un lien chimique. Les trois principaux conjugués (ADCT-301, ADCT-402 et ADCT-502) font l'objet de cinq essais cliniques de phase I aux États-Unis et en Europe. ADCT a des liens forts avec des partenaires de classe mondiale, notamment AstraZeneca et sa structure mondiale de recherche et développement en biologie MedImmune. L'entreprise a son siège à Lausanne et est présente à Londres, San Francisco et Murray Hill (New Jersey). www.adctherapeutics.com


Pour tout complément d'information, veuillez contacter :

Dr Chris Martin
CEO
chris.martin@adctherapeutics.com
Tél. : (+41) 021 653 0200


Christophe Lamps
Dynamics Group
cla@dynamicsgroup.ch
Tél : (+41) 079 476 2687


Détails supplémentaires à l'annonce:

Document: http://n.eqs.com/c/fncls.ssp?u=JYQDLPOIQF
Titre du document: ADCT_301_ICML


Fin du communiqué aux médias


583495  16.06.2017 

fncls.ssp?fn=show_t_gif&application_id=583495&application_name=news&site_id=symex